07/06/2016

L'ATE déplore l'acceptation du principe d’une traversée autoroutière du lac mais salue le très bon résultat du contreprojet

L'ATE déplore l'acceptation du principe d’une traversée autoroutière du lac
mais salue le très bon résultat du contreprojet : certains compromis se
dégagent notamment sur la priorité à accorder aux transports publics et à
la mobilité douce dans les centres urbains.

Lire la suite

12:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

17/05/2016

Traversée du lac : NON à un projet destructeur, inutile et au coût exorbitant !

Jeudi 12 mai, le comité associatif « NON à la traversée du lac » tenait une conférence de presse.

En introduction, Thomas Wenger (ATE) relève que le Canton n'a pas pas le premier franc du financement : au bas mot 5 milliards, soit la prolongation de 15 lignes de tramway ou la rénovation de 50 cycles d'orientation ! Les deux pistes évoquées sont un paiement de la Confédération, qui est exclu pour le moment et un partenariat public-privé qui augmentera au final la facture du Canton de plusieurs milliards et présente des risques inacceptables.

Sur le plan de la mobilité, Thibault Schneeberger (actif-trafiC) rappelle que la construction de nouvelles routes ne participe pas à fluidifier le trafic mais à l'augmenter ! De nombreux exemples le montrent, parmi lesquels celle de l'autoroute d'Annecy : quelques années après la mise en service, alors que le but était de décharger la route de Cruseilles, cette dernière est de nouveau aussi saturée qu'avant, et l'autoroute est bien fréquentée : le trafic global a largement augmenté.

De plus, l'argument des initiant selon lequel la traversée permettrait de réduire massivement le trafic au centre-ville est une hypocrisie ! La plupart des emplois et activités étant concentrés en ville, une grande partie des trajets continueront d'en partir et d'y aboutir. Plutôt que de tout miser sur unique projet hors de prix, agissons directement en ville. Valérie de Roguin (ATE) : « Les solutions existent : le RER Léman Express dès 2019, la prolongation des lignes de tramways qui sont au programme, le renforcement du réseau TPG et en particulier les lignes transfrontalières, la construction de P+R en périphérie, le développement du covoiturage et de la mobilité douce. »

Sur le plan environnemental, outre les nuisances liées au surcroît de trafic (pollution de l'air et bruit) et l'impact sur le paysage du pont, le projet impliquerait des kilomètres d'autoroute traversant des écosystèmes précieux et fragiles, dont la réserve de la Pointe-à-la-bise, seule réserve naturelle lacustre du canton. François Dunant (ProNatura) : « La rive gauche du lac est un des poumon vert du canton et comprend plusieurs zones d'importance nationale et une d'importance internationale pour diverses espèces animales ». Pour les habitants, c'est un secteur très important pour les loisirs, la détente, le sport, proche de la ville. Le chantier d'un tel ouvrage impliquerait la disparition 50 hectares de terres agricoles pendant une dizaine d'années et une dizaine définitivement perdus. « C'est encore 3.5 millions de m 3 de gravats à évacuer, que l'on ne sait pas où mettre. » complète Jean-Pascal Gillig (WWF).

En conclusion, nous invitons les citoyens à faire un choix responsable et dire NON à la traversée du lac le 5 juin ! Evitons à Genève un désastre financier, environnemental et paysager qui ne résoudra pas les problèmes de mobilité.

08:52 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

05/04/2016

Assemblée générale de l'ATE et votations du 5 juin : Oui à une mobilité durable et Non à une traversée du lac dépassée et hors de prix

Les 5500 membres de la section genevoise de l'ATE étaient conviés hier soir à l'Assemblée générale ordinaire de l'association. Après une adoption unanime de tous les documents présentés, les membres présents ont pris position sur les objets de votation du 5 juin :

  • Initiative « Pour des transports publics plus rapides » (IN154)

  • « Loi pour une mobilité cohérente et équilibrée » (Contre-projet à l’IN 154) (PL11769)

  • Question subsidiaire

  • Initiative « Oui à la grande traversée du lac » (IN157)

 

Lire la suite

12:03 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

31/03/2016

Assemblée générale ordinaire le 4 avril

L'Assemblée générale de l'ATE Genève aura lieu le lundi 4 avril à 19h à l'Université ouvrière genevoise, place des Grottes 3.

1. Partie statutaire

a) Approbation du PV de l’Assemblée générale du 31 mars 2015

b) Présentation et adoption du rapport d’activités 2015

c) Présentation et adoption des comptes 2015 et du rapport des vérificatrices

d) Présentation et adoption du programme d’activités 2016

e) Présentation et adoption du budget 2016

f) Élections : - des délégué-e-s pour l’Assemblée des délégué-e-s du 25 juin 2016 à Brugg

                     - des vérificateur-trice-s de comptes

g) Propositions individuelles (à adresser par écrit au secrétariat le 17 mars au plus tard)

h) Divers

 

2. Prises de position sur les objets de votation « mobilité » du 5 juin 2016 - 20h

a) Initiative « Pour des transports publics plus rapides » (IN154) - présentation

b) « Loi pour une mobilité cohérente et équilibrée » (Contreprojet à l’IN 154) (PL11769) - présentation

c) Question subsidiaire

d) Débat avec :

  • Madame Caroline Marti, Députée, Parti socialiste

  • Monsieur Thibault Schneeberger, membre de SolidaritéS

e) Vote sur les trois objets

f) Initiative « Oui à la grande traversée du lac » (IN157) – présentation, débat et vote - 21h15

Intervenant-e-s au débat :

  • Monsieur Daniel Zaugg, Député, Parti libéral-radical

  • Monsieur Mathias Buschbeck, Député, Les Verts

Les débats seront modérés par Monsieur Eric Lecoultre, journaliste au journal Le Courrier.

L'assemblée sera suivie d'un apéritif convivial.


Au plaisir de vous y rencontrer. Accès limité aux membres.

09:44 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

15/03/2016

Autre Salon - l'ATE teste les feux piétons de la Servette

photo 1.jpgVendredi 11 mars, a eu lieu la 1ère "course de carrefour" organisée par l'ATE à la Servette. Une quinzaine de participants ont fait à pied le tour des carrefour Hoffmann/Servette et Hoffmann/Grand-Pré, une fois dans un sens, une fois dans l'autre, en chronométrant le temps des traversée et notant les problèmes constatés.

Observations course des carrefours_Autre salon.JPG

Observations course des carrefours_Autre salon 2.JPG

Ces observations seront transmises à la Direction générale des Transports avec une série d'autres observations et propositions. Si la « Course de carrefour » permet de réfléchir à la mobilité piétonne de manière ludique, l'ATE invite ses membres à nous faire de telles observations tout au long de l'année pour améliorer l'efficience des déplacements (piétons dans ce cas) à Genève.

11:10 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

25/02/2016

C'est le dernier moment pour aller voter...Non au 2e tunnel au Gothard

Il reste quelques jours pour voter... NON au 2e tunnel routier au Gothard! Si vous n'avez pas renvoyé votre enveloppe (attention au délai, il faut qu'elle arrive samedi midi au plus tard au Service des votations), ne manquez pas de vous rendre au bureau de vote dimanche entre 10h et 12h muni de votre matériel de vote et d'une pièce d'identité. Tout est encore ouvert!

Pourquoi voter NON au 2e tunnel routier au Gothard (l'assainissement se fera en tous les cas)?

- Parce qu'on ne croit pas à la « promesse » qu'une fois le 2e tunnel construit, le volume de trafic n'augmentera pas. C'est alors le nombre de camions qui explosera, autant que les nuisances (bruit, pollution de l'air, accidents).

- Parce que ce sont les camions qui représentent le danger dans un tunnel et qu'avec une augmentation de juste 3% du trafic, le niveau de sécurité avec deux tunnels sera moindre que ce qu'il est actuellement avec un tunnel (source: BPA).

- Parce que la Suisse a inscrit dans la Constitution le recours préférentiel au train pour le transport des marchandises et que le plus long tunnel ferroviaire d'Europe sera inauguré cette année au Gothard. Décider maintenant d'un 2e tunnel routier, c'est saboter cet investissement!

- Parce que 3 milliards c'est trop pour une simple rénovation. Pour améliorer la sécurité (qui est déjà bonne actuellement), il y a d'autres solutions plus rapides à mettre en place et moins coûteuses.

- Parce que l'argent qui est dépensé à un endroit manquera forcément ailleurs et qu'il y a en Suisse romande d'autres priorités que la route du Gothard, avec son trafic moyen de 17'000 véhicules par jour (équivalent de la route de Jussy).

 

Le point de vue des dessinateurs Wazem et Tirabosco:

Image Wasem 3e tunnel.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

dessin Wazem argent.jpg

13:39 Publié dans Mobilité, politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

15/02/2016

Pourquoi les Genevois doivent voter massivement NON au 2e tunnel routier au Gothard ?

A Genève, un comité référendaire constitué de plusieurs partis et de nombreuses associations se mobilise en vue de la votation du 28 février : Initiative des Alpes, ATE, WWF, ProNatura, actif-trafiC, Greenpeace, Réseau objection de croissance ; les syndicats SEV, CGAS ; les partis Les Verts, Socialiste, solidaritéS, Vert'libéral. De nombreux citoyens, en particulier Tessinois et médecins se mobilisent également.

Pourquoi?

Lire la suite

17:06 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

10/12/2015

Changements d’horaire : nouvelles baisses de l’offre des TPG

L’ATE dénonce les nouvelles réductions de l’offre des TPG qui entreront en vigueur le 13 décembre.

Après la réduction des fréquences le soir et le week-end en avril 2015, c'est au tour de la journée « hors heure de pointe » de subir des coupes, avec des diminutions de fréquences de toutes les lignes de tramways de 9h à 16h (détail ci-dessous).

Ces nouvelles baisses de prestations, qualifiées encore une fois par l’Etat de minimes ou d’indolores, sont en réalité de réelles baisses qui péjorent encore les déplacements des usagères/ers dans leur quotidien, en particulier lorsqu’ils combinent plusieurs lignes TPG.

Lire la suite

13:21 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

29/10/2015

Avec plus de 1300 cartes envoyées, l'ATE fait déborder la boîte aux lettres de Luc Barthassat pour dénoncer la baisse de l’offre des TPG

Ce sont plus de 1300 cartes postales que des usagères et usagers des TPG mécontent-e-s de voir l'offre des transports publics diminuer, ont envoyé au Conseiller d'Etat Luc Barthassat en charge des transports.

Les baisses de prestations qualifiées par l’Etat de minimes ou d’indolores sont en réalité de réelles baisses qui péjorent directement les déplacements des usagères/ers dans leur quotidien qui doivent dorénavant patienter quelques minutes de plus aux arrêts, et plus encore en cas de transbordement.

Lire la suite

14:06 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

15/09/2015

Des signatures contre la baisse de l'offre TPG

Si vous êtes usager/ère des TPG, vous avez probablement constaté une baisse de l’offre des transports publics depuis le début de l’année.

Vous ne vous êtes pas trompés : les réductions de fréquence et autres raccourcissements et fusions de lignes sont régulièrement introduits, et ce dans la plus grande discrétion, avec un déficit d’information aux passagers et à la population.

Ces réductions péjorent vos déplacements avec quelques minutes à attendre de plus à un arrêt ou un changement de ligne supplémentaire. Après plus de dix ans de développement du réseau des TPG, cette baisse de l’offre est extrêmement préoccupante. En réduisant l’attractivité des transports publics, on risque en effet d’encombrer nos routes et d’accroître les problèmes de pollution de notre région.

Pour que les transports publics restent une véritable alternative aux moyens de transport individuels motorisés, l’ATE demande le rétablissement et le développement de l’offre. Pour répondre à ces demandes, l’Etat doit donner aux TPG des moyens financiers suffisants.

Vous aussi, revendiquez une mobilité d’avenir ! Ecrivez en votre nom à Monsieur le Conseiller d'Etat Luc Barthassat. Vous trouverez ci-joint une carte postale pré-affranchie qu’il vous suffit de signer et de glisser dans une boîte aux lettres jaune.

Nous vous remercions de votre mobilisation en faveur des transports publics. Plus nous serons à renvoyer rapidement cette carte, plus elle aura d’impact !

Des cartes supplémentaires peuvent être obtenues auprès de notre secrétariat, à l'arcade rue de Montbrillant 18 le mardi de 9h à 12h ou le jeudi de 13h à 16h, par téléphone ou par email. La carte peut aussi être signée en ligne (lien).

Visuel carte postale TPG.JPG

14:59 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

30/06/2015

1,6 milliards pour l'extension souterraine de la gare de Cornavin : pour l'ATE, il n’y a pas d’autre solution viable !

L'annonce faite, ce week-end, par les partenaires du projet d’extension de la gare de Cornavin du coût de 1,6 milliards pour la variante souterraine est rassurante. Le projet doit pouvoir aller de l'avant !

Pour l'ATE, la variante souterraine est la seule viable pour l'extension de la gare de Cornavin. La version en surface, proposée initialement par les CFF, aurait impliqué des destructions absurdes de centaines de logements dans le quartier de Grottes en plein centre-ville. De plus, le coût de 800 millions de francs était largement sous-estimé par les CFF car il ne tenait pas compte de tous les aménagements à financer par le Canton et la Ville de Genève autour de la gare.

Le projet d'extension souterraine fait pratiquement l'unanimité à Genève. En effet, comme le rappelle Thomas Wenger, Président de l’ATE-Genève, « l’extension en souterrain de Cornavin a été soutenue massivement à travers une initiative cantonale du Collectif 500, signée par plus de 16'000 personnes en trois mois, qui a été ensuite acceptée à l’unanimité par la Commission des transports du Grand Conseil. Fait assez rare pour être souligné ! De plus, 76,6% des Genevois-e-s avaient plébiscité le 8 mai 2014 le FAIF (financement et aménagement de l'infrastructure ferroviaire) qui permet le financement du projet par la Confédération à hauteur de 790 millions. »

Il y a quelques mois, des rumeurs circulaient sur un coût possible de 2 milliards de francs voire 2,5, qui faisaient craindre que le bel engouement pour le projet souterrain prenne du plomb dans l'aile. L'annonce ce week-end d'un montant proche de la première estimation est donc tout à fait rassurante avec une répartition du financement qui pourrait être la suivante : la Confédération pourrait verser 980 millions au lieu des 790 prévus, le Canton 450 au lieu de 400 et la Ville de Genève 100 millions.

Reste à faire en sorte que le calendrier soit tenu, pour que le développement du réseau ferroviaire puisse se faire comme prévu, et que le financement de la Confédération, limité dans le temps, soit assuré.

A quatre ans de la mise en service du RER Léman Express, l'ATE invite tous les acteurs à faire en sorte que le projet et son financement soit ficelés afin de disposer d’une gare à même de répondre aux défis de ces prochaines décennies. Le développement du réseau ferroviaire en dépend.

11:09 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

18/06/2015

Résultats du concours ATE "choisissez le nom de votre réseau ferroviaire transfrontalier"

Suite au lancement du concours officiel "Adoptez un train et donnez-lui un nom", qui propose quatre appellations peu convaincantes, l'ATE a lancé le 4 juin, un concours parallèle, invitant à laisser libre cours à son imagination.

 

En quelques jours, l'ATE a reçu 60 réponses, parmi lesquelles 3 ont été les favorites de notre jury :

  1. Léman Express régional (LER)

  2. Train du Grand Genève (TGG)

  3. TransLem

Les auteurs de ces 3 réponses gagnent un podomètre et une carte journalière CFF.

 

Les propositions ont été variées. Nous vous en présentons ci-dessous la liste complète :

Ouestlémania express

Lémania express

Salève express

L’express du Bout-du-Lac

Transagglo express

Passefrontières express

L’express du Léman

La flèche lémanique

Transléman express

Transfrontalis

RELS Réseau Express Lac Salève

L’étoile du Léman

Le Transrégional express

LGA express

Léman rive droite

Frontalis

Le pti tchou-tchou

CEVA

Transrun

Le Genevois

Frontières

Le nœud

LER Léman express régional

Translémanique

LRE Léman régional express

Léman Mt-Blanc express

LauGéAnn

VGAS (Vaud-Genève-Ain-Savoie)

RER Léman Mont-Blanc

Lemanrail

Mont-Blanc Express

RER Grand Genève

RER Léman

Rhône Mont-Blanc Express

GSE Genève Savoie Express

GENASSE

Easyway

Easyrail

TGG (Train du Grand Genève)

RER FraValGene

TransLem

Le Léman

LémanRail

TransMob (TM)

Rail-Trade Union

Tri-unik

TRI-regionale

3.0 région

Genève-Annemasse-Genève (GAG)

GeL'X-press

Surf

CAELVINUS

Météore

Le Franc GE

Transport rapide Annemasse-Cornavin-Léman (TRACLET)

REG

Chardonneret

Mandarin (Mandarin Express)

Lago

T-rex (Trans régio Express)

 

Cette liste est communiquée aujourd'hui au Département de l'environnement, des transports et de l'agriculture (DETA).

 

L'ATE remercie tous les participants pour leur enthousiasme!

16:55 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

16/06/2015

Réduction de l’offre des TPG: Des antidouleurs à dose homéopathique ? NON : des soins immédiats !

Notre réseau de transports publics souffre.

 

Suite à l’injection de substances soi-disant indolores,

l’Etat et les TPG affaiblissent notre réseau en bonne santé.

 

Diagnostic

- Réduction de l’offre de tram le week-end et durant les vacances

- Réduction de l’offre de bus le soir, aux heures de pointe

- Réduction de l’offre de bus le week-end et durant les vacances

 

Complications attendues pour le patient d’ici décembre 2015

- Fusion des lignes 4 et D

- Fin de la ligne 42 aux Palettes

- Fin de la ligne 11 au rondeau de Carouge

- Fin des lignes V et Z aux Nations

Et d’autres symptômes pas encore détectés...

 

Remède

Pour ne pas interrompre sa croissance et éviter son agonie,

il est vital de lui administrer des soins immédiats :

- arrêt des mesures d’économie

- rétablissement et développement de l’offre

- augmentation de l’enveloppe budgétaire

 

Ce traitement est indispensable pour que le patient poursuive sainement son développement et arriver à maturité en 2019 avec son nouveau réseau de train.

 

Mobilisons-nous pour une mobilité durable :

NON aux réductions de l’offre de nos transports publics

 

Ce matin, l'ATE était à Bel-Air pour attirer l'attention des passants sur ces baisses discrètes mais pas anodines pour autant.

Action baisse prestations TPG juin2015.JPG  Action baisse prestations TPG juin2015_4.JPG

 

 

10:04 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

15/06/2015

Réponse à la consultation des horaires CFF 2016

Observations de forme :

1) Nous saluons le fait que les TER aient été rajoutés sur le tableau 151, sous le label RE, ce qui est fort appréciable. Nous profitons de cette occasion pour suggérer d'étendre le périmètre de l'AG sur la gare française terminus des trains R suisses.

2) L'ATE déplore que la DGT n'ait pas saisi l'opportunité de rendre cette consultation visible auprès de la population afin de faciliter la participation populaire.

3) LATE déplore que la présentation des nouveaux horaires ne signale pas les modifications effectuées, ce qui complique la consultation.

Lire la suite

10:46 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

04/06/2015

Concours ATE: choisissez le nom de votre réseau ferroviaire transfrontalier. Laissez libre cours à votre imagination!

Suite au lancement du concours officiel "Adoptez un train et donnez-lui un nom", qui propose quatre appellations peu convaincantes, l'ATE vous invite à laisser libre cours à votre imagination en proposant un ou plusieurs noms au réseau ferroviaire transfrontalier.

Lire la suite

18:07 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

11/05/2015

Lutte contre les pics de pollution : l’ATE salue le pas du Conseil d’Etat mais demande de poursuivre les efforts

Unireso offrira le tarif réduit en cas de pics de pollution. L'ATE salue le fait que l'Etat prenne des mesures pour lutter contre la pollution de l'air liée à la mobilité (à Genève, 70% de la pollution aux particules fines est émise par les transports).

Après l'abaissement de la vitesse à 80km/h sur l'autoroute dès juin 2014, cette nouvelle mesure peut contribuer à limiter la durée des pics et réduire leurs conséquences dont l'ATE rappelle l'ampleur : près de 3'000 décès par an, plus de 20'000 cas de bronchites, 20'000 jours d'hospitalisation : le coup humain est donc bien réel tout comme son coût environnemental et financier. 
Il est donc de notre responsabilité à toutes et tous de réduire ces émissions.

Lire la suite

15:40 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

28/04/2015

Une pétition pour améliorer l'attractivité du futur RER CEVA

Grâce au travail de son groupe de travail Transports publics, l'ATE Genève lance une pétition pour demande l'ouverture du tunnel ferroviaire de Châtelaine au trafic voyageurs. Le but de cette démarche est de renforcer l’attractivité du futur RER franco-valdo-genevois. Pour cela, le futur RER doit être en mesure d’offrir une desserte optimale du territoire genevois afin qu’il soit fréquenté par un nombre maximal de personnes. L'ATE est ses partenaires (Alprail, ARDSL, AEDTF) considèrent que l’ouverture du tunnel de Châtelaine au trafic de voyageurs est la mesure la plus appropriée pour atteindre cet objectif.

Lire la suite

14:28 Publié dans Mobilité, transports publics | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

01/04/2015

Assemblée générale de l'ATE Genève: un comité diversifié et un débat sur le 2e tube au Gothard

Les 5600 membres de la section genevoise de l'ATE étaient conviés hier soir à l'Assemblée générale ordinaire de l'association. Après une adoption unanime de tous les documents présentés, les membres présents ont réélu leur président, Thomas Wenger, ainsi que le comité qui perd un membre, son vice-président, Damien Bonfanti, et en accueille deux nouvelles : Lisa Mazzone et Sue Putallaz. Le nouveau comité se compose donc ainsi: Jean Berthet, Didier Bonny, Grégoire Carasso, Corinne Chao-Blanco, Denis Chiaradonna, Derek Christie, Emilie Flamand-Lew, Lisa Mazzone, Sue Putallaz, Armand Rezzonico, Emilie Roux, Carlo Russi, Hector Salvador, Sylvain Thévoz, Pascal Vuichard, Thomas Wenger.

L'assemblée s'est poursuivie avec un débat contradictoire sur le thème « Faut-il un 2e tube au tunnel du Gothard ? », en présence de la Conseillère nationale Anne Mahrer et du Président d'Autosuisse, François Launaz. Après la récolte des signature pour le référendum contre le 2 tube cet hiver, nous voterons sur le sujet en février prochain. Ce débat a donc permis d'informer et de maintenir le sujet sur le devant de la scène pendant cette période de transition.

 

16:20 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

04/11/2014

Plébiscite pour les transports publics et la mobilité douce

L’ATE se réjouit qu'une large majorité des répondant-e-s au questionnaire des états généraux des transports plébiscite des mesures favorisant la mobilité douce et les transports publics au centre. Les résultats confirment le récent refus massif de la traversée de la rade, c'est la fin du "tout voiture" au centre.

Lire la suite

20:18 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

18/09/2014

L'ATE, une alternative saine pour assurer votre mobilité

La campagne pour la traversée de la rade bat son plein: 3 journaux distribués en tout-ménages dans les boites aux lettres du canton, affiches F12 dans la rue et rétro-éclairées dans la gare, sur les véhicules TPG, sur les écrans des véhicules TPG, affiches format mondial en rue, annonces dans les journaux, pub sur les taxis, etc.

Quand on connait le prix d'une campagne, on est en droit de s'interroger sur les moyens mis en oeuvre par le TCS dans la campagne pour la traversée de la rade...entre autres par le biais des cotisations de leurs membres. Combien sont en faveur de la traversée? Certainement pas tous...

Si c'est votre cas et que vous n'appréciez pas l'usage qui est fait de votre argent, sachez qu'il existe une alternative: changez et assurez-vous pour votre véhicule, le dépannage ou le voyage (motorisé ou non) auprès de l’ATE, pour une vraie mobilité d’avenir !

Informations: www.ate.ch/assurances ; téléphone: 031 328 58 22.

photo page 20 minutes pub ATEvsTCS.jpg

15:51 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook