Les petits pas, clés de la mobilité

En plus de lancer un concours de dessin d'une passerelle cyclable adjacente au pont du Mont-Blanc, le TCS (Touring Club Suisse) annonce dans son magazine de septembre être prêt à accepter l'aménagement d'une voie propre aux transports publics sur ce même pont.

L'ATE-Genève (Association Transports & Environnement) tient à saluer l'ouverture que constitue cette prise de position de l'association automobiliste. Depuis de nombreuses années, l'ATE réclame en effet une voie pour les transports publics et un passage cyclable sur le pont le plus fréquenté du centre-ville de Genève. L'annonce du TCS signifie que la nécessité d'un tel aménagement est maintenant largement reconnue.

L'ATE est persuadée que c'est par une politique des petits pas, discutée et négociée dans un esprit d'ouverture qu'on parvient aux solutions nécessaires à l'amélioration de la mobilité à Genève. L'ATE s'en félicite donc, remercie le TCS, et se réjouis de continuer à avancer dans une dynamique de concertation efficace.

 

 

Commentaires

  • C'est marrant tout ce remue ménage pour le pont du mont-blanc,alors que sur le pont de la coulouvrenière on à tracé de simple logo, pour permettre au vélo d'utiliser le trottoir.

  • @ch : Y a pas la place pour les touristes et les vélos sur le trottoir du pont du Mont-Blanc! D'où le remue-ménage...
    Vivement que le libre-choix du mode de transport (dont l'auto-mobile, le plus respectueux de l'environnement) soit respecté sur cet axe important!

  • "dont l'auto-mobile, le plus respectueux de l'environnement"

    Ah, je vois qu'on joue le registre de la provoque.

  • Les cyclistes ont déjà le pont des Bergues pour eux... pas besoin de passerelle sur le pont du Mont-Blanc.

  • C'est malin cette réflexion: ça vous ferait plaisir à vous automobiliste de devoir faire un grand détour compliqué et dangereux alors qu'un itinéraire logique s'offre à vous?

Les commentaires sont fermés.