12/12/2011

Nouveau réseau TPG: faites-nous part de vos observations

Un des plus grands changements qu'ait connu le réseau de bus et de tram à Genève vient d'entrer en vigueur. D'une part, le réseau se simplifie, d'autre part, les transbordements se multiplient, les affiches horaires de certaines lignes n'affichent plus les horaires (seulement les fréquences de passage), les nouvelles machines à billets ne prennent plus la cart@bus. Faites-nous part de vos observations, nous les releyerons aux TPG de la manière la plus efficace possible.

 

10:07 | Lien permanent | Commentaires (22) | |  Facebook

Commentaires

Cela va nous amener une belle pagaie en ville, avec la suppression des 3 lignes de tram. Merci aux TPG qui n'ont jamais pensé aux personnes âgées ou aux poussettes ou bagages. Prennent-ils les bus ou tram?

Écrit par : Nogarède | 12/12/2011

......ben nous, dimanche, on a cru à un gag....
sur les panneaux de la ligne 14,direction Cern, rue de la Servette, voici les indications qu'on pouvait lire dimanche:

fréquence toutes les 10 mn, un sur trois va jusqu'au Cern....

Cherchez l'erreur....bien malin, qui arrivant à l'arrêt, peut deviner quand le dernier tram pour le Cern est passé....et peut ainsi se retrouver dans le froid à attendre jusqu'à 30mn, oui, 30 mn, qu'arrive le bon tram jusqu'au Cern...

Aucune autre indication n'est donnée, même pas un horaire approximatif.

On nous prend vraiment pour des c...!!!!!!!!!!!!

Écrit par : vieuxschnock | 12/12/2011

Bonjour et merci pour votre initiative. Je suis favorable au tram; encore faut-il le réaliser convenablement. Voici mes remarques: le transbordement au P&R de Bernex, entre les bus venant du village et le tram est source de grave danger pour les piétons, dans la mesure où ceux-ci n'attendent pas le feu vert pour se ruer vers les trams en attente. A mon sens, il n'est pas concevable de couper en deux une plateforme d'échange par une route fréquentée. De nuit et par temps de pluie, c'est la catastrophe programmée. Je tenais également à signaler que les usagers venant de la Ville ont intérêt à abandonner le tram contre un bus en direction du village de Bernex déjà à la croisée de Confignon, car le trajet à pied entre le terminus et l'arrêt de bus suivant est inacceptable (durée du trajet, conflits piétons/deux-roues, dépourvu d'abri-bus, ici et ailleurs). La signalisation en direction de ce même arrêt est inexistante (bonjour si vous ne connaissez pas les lieux). Idem pour la plateforme trams (le convoi suivant va-t-il s'arrêter à gauche ou à droite, lequel des deux part le premier etc.). Bien évidemment, il est déplorable d'avoir empêché l'utilisation des cartes à puce sur les nouveaux distributeurs; ceux-ci ne semblent pas faciles à l'utilisation et font perdre du temps aux usagers.Ont-ils été conçus pour des nains ? Pianotez sur l'écran et vous attrapez un lumbago. De plus, je m'interroge quant à la décision de ne pas avoir prolongé la validité d'un ticket, par ex. à 90 minutes, car comment faire un trajet complet genre Bernex-Saule - douane de Meyrin ou direction Moillesulaz en 60 minutes aux heures de pointe ? Quant à la fréquence des trams, laissez-moi constater que les convois semblent circuler par paquets et hier en fin de journée, mais à l'heure de pointe, il n'y avait pas de tram du tout à Bernex, entre 1710 et 1740 (suis parti à pied ensuite). Ce matin, rebelotte: circulation de trois convois en 5 minutes direction P&R de Bernex (aux alentours de 0900), puis deux trams de suite. Je m'interroge aussi au sujet de la circulation simultanée des bus et trams sur le même site. Qui ralentit qui ? Merci de faire remonter les remarques à qui de droit.

Écrit par : Paul Marbach | 13/12/2011

Les trams sont effectivement très mal cadencés. Ce matin, j'ai également attendu 10 minutes au Petit-Lancy pour voir derrière, 3 rames à 1 minute d'intervalle. Quand le tram vient en plus de Bernex et pas du centre-ville, des déphasages pareils ont de quoi surprendre! Encourageant: il y a des perspectives d'amélioration avec l'adaptation des feux aux carrefours par la DGM (Direction générale de la mobilité). Toutefois, notons que dans d'autres villes, plusieurs semaines de test sont prévues entre la fin des travaux et la mise en service du tram afin que le réseau soit tout de suite opérationnel pour les passagers...

Écrit par : Valérie de Roguin | 14/12/2011

Bonjour,

Dans la masse des nombreux changements de décembre 2011, les TPG ont réussi à "planquer" un changement supplémentaire que personne n'avait annoncé, qu'ils ont vainement tenter d'imposer depuis quelques années et dont personne ne voulait : la suppression des temps de passage précis aux arrêts.

C'est une véritable plaie! Au lieu de l'heure de passage du bus, on a maintenant droit à un intervalle, qui va de "3-4 minutes" aux heures de pointe jusqu'à 8-9 minutes les dimanches et/ou heures creuses, et ce sur de nombreuses lignes ! 1, 3, 12, 14, 15, etc...

Impossible désormais de savoir quand passe le prochain bus lorsqu'il n'y a pas de panneau électronique.
Impossible de connaître le retard réel d'un véhicule, puisque seul l'intervalle est connu de l'usager, qui ne peut plus constater qu'un véhicule n'est pas passé à l'heure dite.
Impossible de décider de faire son court trajet à pied en constatant que le prochain bus ne passe que dans 8 minutes. L'usager est condamné à poireauter à son arrêt pour une durée indéterminée...

L'ATE compte-t-elle demander le retour des horaires précis aux arrêts ? Les usagers l'en remercient d'avance !

Écrit par : Vincent | 14/12/2011

Bravo pour l'initiative de la manifestation le 7 janvier à Bel-Air. C'est le meilleur moyen de faire pression sur les TPG.

Les commentaires sont tellement vrais, certains très marrants qui feraient un excellent sujet pour un film !!

Avec l'ancien système de réseau, on avait 7 trams qui desservaient à merveille la ville de Genève. Avec le nouveau système, qui a coûté la somme énorme de 320 millions de francs en pleine période de crise, sans compter les désagréments occasionnés pour le trafic routier, on n'a plus que 3 trams, alors qu'on nous "bourrait la tasse " que les trams sont beaucoup moins polluants que les bus. Il y a vraiment quelque chose qui ne tourne pas rond chez les TPG !!

En outre, on augmente le prix du billet, ainsi que des abonnements mensuels et annuels pour un service qui ne répond nullement aux besoins de la majorité des genevois.

Espérons que les TPG vont en prendre de la graine et revoir leur système de réseau afin de réconforter les usagers des transports publics et leur redonner un confort auquel ils ont droit, car ce sont les gagne-pains des TPG !!

Merci de tenir compte de l'opinion publique qui vaut son pesant d'or !!

Écrit par : Janine GIDWANI | 15/12/2011

17h45 ce soir, arrêt Uni Mail plus aucun tram direction Grand-Lancy, ceci au moins pendant les 15 minutes où je l'ai attendu, puis le temps d'aller jusqu'à l'Etoile à pied. Plus rien n'avançait, pas même les 2 trams coincés à la suite dans l'autre sens. Etant donné toutes les perturbations sur le réseau je crains que beaucoup d'usagers aient commencé à se rabattre sur leur voiture, faisant le calcul que les deux prenant quasiment le même temps il était toujours mieux de patienter au chaud dans son véhicule. Ce qui évidemment ne peut qu'être de nature à empirer la situation, si tant est qu'elle puisse encore l'être...

Peut-être pourriez vous suggérer à l'Etat de mettre des agents de circulation, au moins pendant quelques temps, aux noeuds qui comme à Uni Mail créent des bouchons dans toute la ville, tout le monde cherchant à forcer le passage? (Evidemment on devrait pouvoir attendre qu'ils y pensent eux-mêmes, mais on a déjà vécu la même situation sans aucun renfort d'agents pendant plus d'un an au croisement rampe Saint-Georges et Quidort, ce qui bloquait tout, bus y compris)

Écrit par : Schmid | 15/12/2011

Allez donc sur le site des tpg. Il y a une rubrique Etat du réseau - perturbations en cours. Voici ce que cela donne :

"Pour afficher le détail des perturbations, cliquez ici
Info trafic
Mise à jour à 18:55
Perturbation Ligne 1 Perturbation Ligne 2 Perturbation Ligne 3 Perturbation Ligne 4 Perturbation Ligne 5 Perturbation Ligne 6 Perturbation Ligne 7 Perturbation Ligne 8 Perturbation Ligne 9 Perturbation Ligne 10 Perturbation Ligne 11 Perturbation Ligne 12 Perturbation Ligne 14 Perturbation Ligne 15 Perturbation Ligne 19 Perturbation Ligne 21 Perturbation Ligne 22 Perturbation Ligne 23 Perturbation Ligne 28 Perturbation Ligne 31 Perturbation Ligne 33 Perturbation Ligne 34 Perturbation Ligne 35

18:05 | Ville | Trafic dence [sic]| Retards de 30' à 60 minutes."

On peut aussi "danser" peut-être. Et pour l'information de 18:05 à 18:55... il n'y a que 50 minutes de retard. Ca ne fait jamais que 23 lignes "perturbées".

Le prix du billet à augmenté? Tout ce qu'il y a de plus normal, vous utilisez le réseau pendant plus de temps. Plus longtemps en chemin, c'est plus cher.

Qui a dit que le mieux est l'ennemi du bien? En voilà un fameux exemple.

Il ne faut pas avoir fait l'epfl pour comprendre que tout transbordement (ce qu'ils osent encore appeler "correspondance" alors que cela ne correspond plus à rien, si ce n'est à de longues minutes d'attente) engendre une perte de temps et ralentit considérablement le trafic. Maintenant je ne serais pas surpris si tous ces soi-disant "ingénieurs" ont reçu leur diplôme dans une pochette surprise. Un tel degré d'incompétence devrait dans toute société normale se traduire par un licenciement immédiat.

Et on vient de me dire que dehors, ça pue, tout le trafic est bloqué. Et donc en plus : mise en danger de la santé de la population!

J'exige des sanctions!

Écrit par : Johann | 15/12/2011

Au Bhoutan ils ont mis des feux rouges, puis ils ont décidés de suprimmer tous les feux rouges et de les remplacer par des agents. Heureux pays!

Écrit par : Johann | 15/12/2011

Désordre, chaos, voilà le triste spectacle qu'offre notre Ville paralysée par des transports publics en pleine et difficile mutation. La sagesse conseille aux citadins de se déplacer à pied, en vélo, ou, grand délice, d'emprunter les Mouettes. Ce jeudi, 17h, depuis Cornavin un utilisateur TPG a mis 40' pour parvenir à la rue du Rhône, alors qu'un autre ayant pris la Mouette, a mis 10'.
Nouveau slogan pour les Mouettes "Avec les Mouettes, c'est plus chouette".

Écrit par : Tournenrond | 15/12/2011

"Ce jeudi, 17h, depuis Cornavin un utilisateur TPG a mis 40' pour parvenir à la rue du Rhône,"

A pied ce serait incontestablement plus rapide. Et meilleur pour la santé, sauf à respirer les gaz d'échappement.

Écrit par : Johann | 15/12/2011

Mais l'idiotie, dans ces nouveaux panneaux "horaire", c'est qu'aussitôt que les trams ralentissent leur fréquence, l'attente possible peut être d'une demi-heure! On n'a AUCUN moyen de savoir quand le dernier tram pour notre destination est passé.
Alors, déjà pour le passager lambda, la perspective de devoir attendre jusqu'à une demi heure son tram sans pouvoir en connaître l'horaire est du foutage de gueule et un manque de respect pour les citoyens qui empruntent les TPG, mais imaginez si vous amenez votre Grand-Mère un dimanche après-midi et qu'elle doit aller au Cern....en hiver, donc maintenant....on ne peut savoir à quelle heure l'accompagner jusqu'à l'arrêt, ni combien de temps elle devra attendre....1mn? 10mn? 30mn? dans le froid, messieurs-dames!!!!

Que ceux responsables de cette stupidité DEMISSIONENT!
C'est une HONTE. C'est se moquer du monde! C'est un manque de respect de BASE!
Je suis furax, et ne suis pas le seul!

Écrit par : vieuxschnock | 16/12/2011

Mardi soir, vers 18.00, j'ai voulu prendre le tram 14 à la Gare jusqu'au Petit-Lancy et ensuite le bus 21 pour Galerie du Loup.

Un tram 14 est parti devant mon nez, s'est arrêté, mais n'a plus ouvert les portes. Ensuite, un 14 sans voyageurs et le prochain 14 n'allait que jusqu'au Stand. Après la gare, une véritable pagaille comme en son temps quand la ligne était en pleins travaux !!

Je suis descendue à Bel-Air où il y avait une file des 2 côtés, j'ai attendu le prochain tram 14, mais celui-ci n'arrivant pas, j'ai décidé de prendre le bus 2, car j'avais peur de devoir encore attendre le 21. Comble de malheurt, le bus 2 stoppait après l'arrêt de la place du Cirque. Il a fallu encore attendre un bon moment pour le prochain bus pour Onex. Avec les attentes et les changements, c'est devenu épouvantable de circuler avec ce nouveau réseau. (On se pose la question s'il faut partir le matin pour arriver le soir à la maison ???).

Par ailleurs, on nous avait fait miroiter que le tram était plus écologique que le bus et on a supprimé 4 trams, absolument aberrant. Le tram 17 allait depuis les Acacias jusqu'à la gare, alors que maintenant, il faut changer à Plainpalais, ce qui signifie nouvelle attente à se geler !!

Il en va de même pour les 3 autres trams, surtout pour les personnes qui travaillent et dont le temps de parcours est limité.

Un autre changement incompréhensible, c'est la suppression du bus 20 qui allait de Cressy jusqu'à l'autre bout de la ville. Pourquoi ne pas l'avoir conservé ou remplacé par le bus 2. C'est vraiment illogique que les bus 2 et 19 parcourent le même chemin du cimetière depuis la jonction. Le bus 2 devrait au moins avoir le même parcours que le 20 après la jonction.

Naturellement, nous n'avons pas la parole, nous ne sommes que des moutons qui doivent s'adapter à des nouveautés qui sont des plus désagréables pour la plupart des usagers TPG et en plus, on nous recommande d'utiliser les transports publics !!!

Trois ans de désagrément avec d'énormes dépenses pour obtenir un résultat déplorable pour la majorité des Genevois, c'est non seulement triste, mais intolérable.

A bon entendeur salut !!

Espérons toutefois que les TPG vont vraiment améliorer la situation afin de remonter le moral des citoyens genevois qui utilisent les transports publics. Heureusement qu'il y a une manifestation le
7 janvier pour ouvrir les yeux des responsable de cette situation cahotique!!!

Écrit par : Janine GIDWANI | 16/12/2011

Il faut encore insister sur le fait que les nouveaux transbordements, à bien des endroits, exigent la traversée d'une voire deux routes, parfois fréquentées, sur des carrefours à signaux lumineux. Or, l'usager pressé, voire stressé, n'observe en règle générale pas les feux, tant les phases rouges sont longues. De ce point de vue-là, on peut dire que le nouveau système va à l'encontre de la sécurité des usagers.

Écrit par : Paul Marbach | 16/12/2011

Voici un e-mail que je viens d'envoyer au TPG... aurais-je une réponse ?
*-*-*-*-*-
Cher TPG,

c'est vrai qu'au prix du billet on peux dire cher depuis votre augmentation...

Hier soir comme vous le savez si bien, au alentour de 19h c'était le bordel (et tant pis si vous me passez pas l'expréssion). J'avais 1 question et une remarque...

Comment ce fait-il que les TRAM soit AUTANT en RETARD vu que 90% du réseau est sur des voies reservée et que vous avez des collaborateurs qui se posent sur certains carrefour pour faire en sorte que les véhicules passent ? J'ai dû attendre 20-25min à l'arret Stand pour avoir un 14 (P+R Bernex) qui en plus était bondé, en attendant on a vu passé 2-3 bus vide qui rentrait tranquillement au dépot !

Maintenant passons au coté prix et moyen de payement, je voulais vous félicitez pour la rapidité au Service TPG de la Gare pour le remboursement de ma carte Bonus, par contre, à l'arret Stand 14 (P+R Bernex), impossible de payer avec la carte de crédit...
Donc si qqun n'a pas de monnaie et que des billets on fait quoi ? On monte dans le Tram gratuitement ?
A une époque vous étiez certifié ISO, j'espère que c'est plus le cas car sinon y a revoir certaine pratique.

Sincèrement, Vous avez encore beaucoup d'effort à faire pour atteindre un niveau ISO 9000 et avant que les genevois ayent un service TPG adéquat.

Je vous souhaite une bonne et agréable journée et je ne compte pas sur les TPG ce week-end vu qu'il va neiger ! ;-)

*-*-*-*

Écrit par : Rocco | 16/12/2011

vendredi 16 décembre 11h30 tram 12 direction Rondeau, a l'arrivée arrêt Marché, à Carouge, annonce prochain arrêt Arme ???

Écrit par : lepaul | 16/12/2011

Visiblement, ceux qui ont créés les nouveaux trajets des trams et bus doivent être des étrangés qui ne connaissent pas Genève et n'ont jamais mis les pieds dans un transport public !
Je propose aux TPG de faire tester le nouveau réseau à tous ses géniaux concepteurs! Parions qu'après un exercice pratique, ils reverront toutes leurs copies!
Un manque de trams sur le trajet Bernex- ville dans les 2 sens, des changements sans fin pour les personnes handicapées et âgées , 300 m à parcourir à pied sous la pluie et dans le froid entre le terminus du tram et la navette traversant le village de Bernex ........tous ces "gags" pas drôles pour beaucoup de gens, et qui finiront par décider de nombreux citoyens à reprendre leur voiture: on y est au chaud, avec de la musique, et on ne risque pas de se faire piquer son porte monnaie dans la cohue des heures de pointe!
Merci les TPG!

Écrit par : Passepartout | 17/12/2011

Merci aux divers contributeurs/trices ci-dessus pour leurs commentaires, remarques et critiques. Sans aucune prétention à être complet, voici quelques réponses à des sujets abordés.

- Affiches-horaires aux arrêts, remplacement des minutes précises de passage par des fréquences pour certaines lignes. Ceci est à juste titre perçu comme une péjoration par un grand nombre d'usagers. C'est particulièrement le cas pour les lignes possédant plusieurs terminus, comme la ligne 1 (p.ex. '7-9 min., 1 sur 2 > Rive') ou la ligne 14 (p.ex. '7-10 min., 1 sur 3 > CERN). Aux arrêts pourvus de bornes-info, il est possible de déterminer le temps d'attente du prochain véhicule vers la destination désirée ; aux arrêts sans bornes-info ceci n'est pas possible. Dans bien des cas, il n'est pas possible de connaître à l'avance les minutes de passage, par exemple : je reviens ce soir avec le train arrivant à 20h50 à Cornavin, combien de temps devrai-je attendre pour mon tram vers Meyrin-Village ? est-ce que j'aurai le temps pour une petite course, un café ?

L'explication technique est que les affiches-horaires ne sont pas assez larges pour pouvoir indiquer toutes les minutes de passage, pour les 5 variantes d'horaire affichées en colonnes :horaire normal du lundi au vendredi, horaire normal du samedi, 'autre' horaire (Fêtes, petites vacances ou grandes vacances) du lundi au vendredi, 'autre' horaire du samedi, horaire du dimanche. Les fréquences ayant été augmentées pour diverses variantes, le nombre total de minutes de passage à afficher excèderait la largeur disponible, pour plusieurs heures de la journée. La largeur des fiches horaire est elle-même contrainte par celle des supports (les 'totems'), qui semblent avoir été choisis davantage pour leur esthétique que pour leur fonctionnalité.

L'ATE Genève considère qu'il s'agit là d'une régression dans la qualité de service fournie par les TPG ; l'explication technique n'est pas non plus entièrement convaincante. L'ATE interviendra donc auprès des TPG à ce sujet, en proposant quelques pistes de solutions.


- Cadencement des véhicules sur plusieurs lignes et tenue des horaires. A l'évidence, la situation actuelle est très insatisfaisante et demande de nombreux réglages. Certes, des facteurs externes aux TPG y contribuent, parmi lesquels le trafic exceptionnel, tous modes de déplacement confondus, durant la période entre l'Escalade et les Fêtes de fin d'année, et les mauvaises conditions de météo, contribuant à une situation chaotique. De plus, le cumul de tous les changements apportés au réseau lors du changement d'horaire (affectant 70% des lignes urbaines) était sans doute davantage que les TPG pouvaient assumer sans perturbations, même avec beaucoup de planification en amont.

Pour cette raison, l'ATE Genève pense judicieux d'attendre que la situation soit redevenue plus normale, au début de 2012 : la circulation sera retournée à un état plus ordinaire, et les TPG auront pu – on l'espére - apporter quelques premières mesures correctives aux dysfonctionnements les plus graves.

S'il devait s'avérer que l'irrégularité des passages de véhicules, en particulier celle des trams, continue à être observée après un retour à des conditions de circulation et de déplacements normales, une analyse sérieuse devra être faite et des corrections devront être appliquées rapidement. On se souvient qu'une meilleure régularité des passages a été un des 'arguments de vente' du nouveau réseau de tram à 3 lignes.

Il demeure d'ores et déjà prévisible que, par exemple, les blocages sur le Pont du Mont-Blanc dans le sens Rive Gauche – Rive Droite, ne pourront être résolus qu'avec la mise en place de la voie réservée aux bus, prévue pour l'été 2012. Les effets négatifs de ces blocages, en particulier sur les trolleybus de la ligne 3, risquent de perdurer jusqu'à l'été, au grand détriment des usagers du secteur du Petit-Saconnex.

L'ATE Genève observera attentivement la situation et interviendra auprès des instances concernées avec des suggestions d'amélioration, en fonction des problèmes qui seront alors constatés.

Écrit par : Pierre Hofmann | 18/12/2011

Prochaine étape pour les TPG un mètro pour toute l'aglomèration genevoise.

Écrit par : Chauffat Albert | 18/12/2011

Merci a l'ATE pour ce retour. Et bonne chance!!

Écrit par : Paul Marbach | 19/12/2011

Avec retard et au risque d'écrire dans un blog qui se refroidit graduellement, j'ajoute encore quelques remarques en réaction à diverses contributions.


Au sujet du nouveau terminus du tram 14 à P+R Bernex, et de son interface avec les bus : c'est un nouveau ratage. Certes il s'agit d'un aménagement provisoire en attendant que le tram soit prolongé jusqu'à Vailly ; mais cela prendra encore 3 ans, et donc dans l'intervalle on a affaire à une interface tram/autobus mal conçue et inconfortable, obligeant à de périlleux parcours à pied ; les arrêts d'autobus n'ont pas été regroupés pour permettre de prendre facilement le prochain véhicule. En particulier le cheminement entre les arrêts du tram et ceux de la navette 47 est beaucoup trop long.

Dans le cas de l'arrêt-terminus du tram, il souffre du même défaut que le terminus Meyrin-Gravière et, depuis peu, le terminus Palettes du 15. Sur d'autres réseaux, les arrêts-terminus de ce type sont à quai central, ce qui permet d'emprunter facilement le prochain tram en partance. A Genève on fait des arrêts-terminus à quais latéraux, et on ne facilite en rien le choix du prochain tram. A la demande d'installer une signalétique indiquant sur quel quai trouver le prochain tram en partance (dispositif qui exista, à une certaine époque, au terminus de Moillesulaz), les TPG répondent 'vous n'avez qu'à consulter les bornes-info'. Sauf que ces bornes-info ne sont pas idéalement placées, selon la direction d'où on vient pour prendre le tram. En bref, le confort de l'usager ne semble pas suffisamment pris en compte. L'absence d'abribus aux arrêts des autobus en correspondance à P+R Bernex est également déplorable (mais il faut rappeler que l'installation d'abribus est sous la responsabilité des diverses communes).

Les diverses déficiences de l'interface à P+R Bernex feront l'objet d'un courrier de l'ATE aux TPG et à la Municipalité de Bernex, ce courrier inclura également des suggestions d'améliorations.


Au sujet de la suppression de la ligne 20 qui reliait directement Cressy au centre-ville, et son remplacement par la ligne de semi-ceinture 21  la ligne 21 a une correspondance acceptable avec le tram 14 au Petit-Lancy, et une autre avec les lignes de trolleybus 2 et 19 à Onex-Marché. C'est une situation temporaire qui, nous dit-on, devrait être corrigée en décembre 2012. A l'origine, le prolongement du trolleybus de Onex-Cité à Cressy devait se faire en même temps que la mise en place du tram de Bernex, donc en décembre 2011. Pour diverses raisons ce prolongement du trolleybus n'a pas pu être réalisé pour la date prévue. Du coup, on a 'tiré' la ligne 21 de Louis-Hubert à Cressy, pour une année, en attendant que la desserte de ce quartier soit reprise par le trolleybus qui restituera une liaison directe avec le centre-ville.


Aux arrêts du tram de Bernex, les TPG ont installé des distributeurs de billets du nouveau modèle. Ces distributeurs rendent la monnaie sur les paiements en espèces, et acceptent 11 cartes de débit et de crédit, dont la Postcard. Par contre, ils n'acceptent pas la carte-à-bonus utilisable sur les anciens distributeurs. Selon nos renseignements, les TPG communiqueront au sujet des nouveaux distributeurs en janvier 2012 ; l'ATE se prononcera alors sur la base de ce qui aura été communiqué sur le sujet.

Écrit par : Pierre Hofmann | 22/12/2011

Après les affiches horaires qui n'indiquent plus les horaires, on peut aussi déplorer la disparition d'un autre support d'information indispensable à qui ne connaît pas le réseau comme sa poche: les plans de réseau. Quelqu'un a-t'il vu affiché quelque part (aux arrêt, où ils seraient utiles mais d'où ils ont quasiment disparus depuis plusieurs années, ou dans les véhicules) un plan du réseau actuel ? Moi pas !

Écrit par : Cedric Noir | 23/12/2011

Les commentaires sont fermés.