14/12/2012

Extension de la gare Cornavin : un front genevois uni pour un projet indispensable.

Genève doit rester unie pour défendre le projet d’extension de la gare Cornavin et obtenir définitivement le financement des Chambres fédérales.


Le 5 décembre dernier, le Conseil des États a suivi l’avis de la Commission des transports et accepté le contre-projet direct à l’initiative populaire de l’ATE pour les transports publics. Le financement et l’aménagement de l’infrastructure ferroviaire (FAIF) ont été adoptés dans sa variante à 6,4 milliards de francs intégrant le financement de l'extension de la gare de Cornavin. Une bonne nouvelle pour notre Canton.

Il ne faut toutefois pas crier victoire trop tôt, le Conseil national doit encore valider le vote du Conseil des États en 2013. D’ici là, pour les Socialistes, les Verts et l’Association Transports et Environnement ATE, le front doit être uni à Genève pour défendre l’extension de la gare Cornavin indispensable pour développer le réseau ferroviaire dans la région lémanique.

En effet, en 2017, avec la mise en service du CEVA, la gare de Cornavin aura atteint son maximum en termes de capacité. Selon les prévisions, en 2030, le nombre de passagers qui fréquenteront la gare aura doublé de 50'000 à 100'000 passagers par jour.

Deux variantes sont actuellement à l’étude.

Les CFF proposent une extension de deux voies en surface aux Grottes. Le Collectif 500, soutenu par les Socialistes, les Verts et l’ATE, a pour sa part fait une proposition alternative de réaliser une gare souterraine. Ces deux projets sont actuellement à l’étude. Les CFF, le Canton de Genève et la Ville de Genève ont mandaté un expert indépendant pour estimer les coûts et les impacts de ces deux options. Sur la base des résultats de cette étude, une décision définitive pourra être prise de manière objective.

En attendant le vote définitif du financement par les Chambres fédérales et les résultats de l’expertise indépendante, les Socialistes, les Verts et l’ATE sont convaincus qu’il est prématuré de lancer une initiative. Il est important que l’ensemble des acteurs genevois fasse front commun pour défendre l’extension indispensable de la gare de Cornavin.

08:44 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.