06/06/2013

Signe fort du Conseil national pour les transports publics

L'ATE est très satisfaite du vote, hier, du Conseil national en faveur du "FAIF" (Financement et aménagement de l'infrastructure ferroviaire), contre-projet du Conseil fédéral à l'initiative de l'ATE "pour les transports publics". Ce vote confirme enfin l'enveloppe de 6,4 milliards pour des projets à l'horizon 2025, montant qui inclut les 790 millions de l'extension de la gare de Cornavin. Une excellente nouvelle pour la mobilité lémanique!

Le financement de l'extension étant maintenant assuré, la question du choix du projet (en surface ou en souterrain) prend toute son importance. L'ATE est en faveur de la version souterraine, meilleure point de vue exploitation et technique. Elle est également plus durable, car elle permettrait de futures extensions, alors qu'une version en surface reste soumise à l'énorme contrainte de la proximité immédiate d'immeubles et d'infrastructures urbaines.

Lors de son Assemblée générale extraordinaire du 29 mai, l'ATE-Genève a décidé à l'unanimité de soutenir l'initiative du collectif 500, en faveur de la version souterraine.

L'ATE attend maintenant avec impatience les résultats de l'expertise neutre mandatée par la ville de Genève, le canton, les CFF et OFT qui a pour mandat d'évaluer les deux versions de manière détaillée. Les résultats devraient être connus à début juillet.

12:05 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Deux voies en souterrain c'est voir petit. On ne devrait jamais baser une politique sur les moyens disponibles. A relativement court terme, la gare centrale de Genève sera une relique. Il faudra alors se résigner à la déplacer à Sécheron où le potentiel de développement est autrement plus conséquent.

Écrit par : Pierre Jenni | 10/06/2013

Deux voies en souterrain c'est voir petit. On ne devrait jamais baser une politique sur les moyens disponibles. A relativement court terme, la gare centrale de Genève sera une relique. Il faudra alors se résigner à la déplacer à Sécheron où le potentiel de développement est autrement plus conséquent.

Écrit par : Pierre Jenni | 10/06/2013

Les commentaires sont fermés.