04/11/2014

Plébiscite pour les transports publics et la mobilité douce

L’ATE se réjouit qu'une large majorité des répondant-e-s au questionnaire des états généraux des transports plébiscite des mesures favorisant la mobilité douce et les transports publics au centre. Les résultats confirment le récent refus massif de la traversée de la rade, c'est la fin du "tout voiture" au centre.


Mobilité douce dans lhyper-centre, transports publics au centre et en périphérie

Aujourd’hui, le Département de l'environnement, des transports et de l'agriculture a dévoilé les résultats de sa grande enquête publique sur la mobilité. Pas moins de 76 % des participant-e-s au questionnaire estiment en effet que la mobilité douce doit avoir la priorité dans l'hyper-centre, 56 % citent les transports publics et seulement 6% souhaitent une priorité aux voitures. Dans le centre, 76% des répondant-e-s veulent faire la part belle aux transports publics. Même en périphérie, 79% des répondants désirent donner la priorité aux transports publics (contre 57% à la voiture).

Soutien massif aux zones piétonnes et débat ouvert sur le péage urbain

Les zones piétonnes dans le centre et lhyper-centre sont la priorité numéro 1 des répondant-e-s. Cest une mesure encouragée par 80% de ces dernier-ère-s. Si on y ajoute les 63% de répondant-e-s souhaitant la mise en place de plus de pistes cyclables, limage dune Genève avec centre rendu à ses habitant-e-s se dégage. Pour financer cette vision, 39% des répondant-e-s envisagent le péage urbain. Ce résultat appelle un débat sur cette question.

Arrivée du CEVA : une chance pour la mobilité

56% des répondant-e-s estiment que la situation de la mobilité sest dégradée ces 5 dernières années. Avec larrivée du CEVA et du RER, non seulement lon peut espérer un changement positif en termes de mobilité, et un inversement de ce chiffre, mais en plus larrivée du CEVA est en phase avec une volonté exprimée dun centre-ville favorisant la mobilité douce et les transports publics. 

Attention à la « périphérie »

LATE exprime, en revanche, des réserves quant au choix des périmètres définis, beaucoup trop petits. Des quartiers comme Champel, ou des villes comme Lancy, Onex, Grand-Saconnex et Vernier se retrouvent en périphérie où la voiture pourrait être favorisée. Très bien desservis par les transports publics et facilement accessibles à vélo et même à pied, dans ces zones, les voitures ne doivent pas être la priorité. De par leur environnement fortement urbanisé, ces villes et quartiers ne peuvent pas être soumis aux mêmes règles que des zones rurales plus éloignées.

Perspectives davenir : attention à la méthode

Un bémol est également nécessaire sur la méthode utilisée. Si la répartition du lieu de résidence des répondant-e-s est en adéquation avec la réalité cantonale, la représentativité du questionnaire des états généraux des transports reste sujet à caution. Il ne remplace pas un sondage et surtout une consultation constante de la population par la votation. Il demeure que les perspectives ouvertes par les réponses dévoilées aujourdhui vont dans le sens de la position de lATE pour une mobilité respectueuse de lenvironnement, au nom de la qualité de vie.

Il faut désormais concrètement et rapidement répondre à cette volonté de favoriser la mobilité douce et les transports publics : lIN 144 pour des pistes cyclables continues et sécurisées doit être mise en oeuvre dès maintenant et le financement de la gare souterraine de Cornavin doit être ficelé, dautant plus après lapprobation du FAIF (avec CHF 790 millions de la Confédération pour cette gare) par plus de 76% des Genevois-es.

20:18 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Doit-on vous rappeler er que ce questionnaire a été fait pour avec ces réponses?
Doit-on aussi vous rappeler que la dernière grève des TPG à démontrer que la circulation est plus fluide sans les transports publics?
Que ces dix dernières années tous a été fait dans cette ville pour rendre la mobilité efficace infernale. Mais malgré vos doléances. La voiture reste et restera un mode de transport idéal pour tous.

Écrit par : Milpa Bagen | 01/12/2014

Les commentaires sont fermés.