28/04/2015

Une pétition pour améliorer l'attractivité du futur RER CEVA

Grâce au travail de son groupe de travail Transports publics, l'ATE Genève lance une pétition pour demande l'ouverture du tunnel ferroviaire de Châtelaine au trafic voyageurs. Le but de cette démarche est de renforcer l’attractivité du futur RER franco-valdo-genevois. Pour cela, le futur RER doit être en mesure d’offrir une desserte optimale du territoire genevois afin qu’il soit fréquenté par un nombre maximal de personnes. L'ATE est ses partenaires (Alprail, ARDSL, AEDTF) considèrent que l’ouverture du tunnel de Châtelaine au trafic de voyageurs est la mesure la plus appropriée pour atteindre cet objectif.


Le tunnel, actuellement utilisé par le trafic marchandises, permettrait de mettre en place des liaisons de type RER sans passer par la gare Cornavin. Ceci apporterait un gain important en termes de confort (absence de transbordement) et de temps de parcours (gain de 10 minutes) et donc augmenterait l'attractivité du futur RER franco-valdo-genevois de manière significative.

Le tunnel existant déjà, le coût pour son adaptation au trafic voyageur serait minime (mise en place de chemin de fuite ou d’une sortie de secours). De plus, une partie du tunnel (45%) est déjà équipée et utilisée par les trains français à destination de Cornavin. Le gabarit du tunnel permet le passage de trains à 2 étages.

Les liaisons directes possibles permettent de relier :

1. le Chablais, la vallée de l’Arve, Annemasse, les Trois Chênes, l’Hôpital, Carouge et Lancy

2. la ZIMEYSA, Vernier, Meyrin et Satigny

Cette nouvelle relation permet par exemple aux nombreux employés de la ZIMEYSA provenant de Haute-Savoie de rejoindre leur lieux de travail par le rail ce qui soulagerait d’autant l’autoroute de contournement. La ZIMEYSA représente un potentiel important de passagers avec ses 20'000 emplois, dont le nombre atteindra 30'000 avec le projet ZIMEYSAVER.

L'utilisation du tunnel pour le trafic voyageur permet des temps de parcours très attractifs - Par exemple:

• 5 minutes entre Lancy-Pont-Rouge et Vernier

• 9 minutes entre Bachet et ZIMEYSA

• 17 minutes entre Satigny et Champel-Hôpital

• 22 minutes entre Vernier et Annemasse


Pour signer, deux solutions:

 

 

 

 

 

 

14:28 Publié dans Mobilité, transports publics | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

Commentaires

Bravo pour cette initiative. Le ferroviaire doit absolument trouver les moyens d'exploiter ses infrastructures de façon bien plus économique que jusqu'ici. Lorsque les métros de Paris, de Londres ou de New York ont été créés, chaque ligne avait son infrastructure réservée, pour des raisons de sécurité d'exploitation. Il serait inadmissible qu'à notre stade de développement des systèmes numériques de contrôle - commande ne soient pas trouvées des solutions qui permettent de partager une infrastructure entre de nombreuses lignes. Hier, un aiguillage ne permettait qu'une succession de trains à 6 minutes: aujourd'hui, il devrait être possible de voir se succéder des trains à 60 secondes!

Oui! Il faut utiliser le tunnel de Châtelaine pour le trafic des voyageurs régionaux.

Écrit par : weibel | 28/04/2015

L'ATE craindrait-elle une sous-exploitation de cette nouvelle infrastructure ?
Comme semblaient le suggérer ses opposants...

Écrit par : Pierre Jenni | 11/05/2015

Merci pour votre commentaire, Monsieur Jenni.

Nous tenons à préciser tout d'abord que l'ATE n'est pas la seule association pétitionnaire. Elle est soutenue par trois autres associations du Grand Genève, actives dans le ferroviaire: Alp-Rail (Association lémanique pour la promotion du rail), AEDTF (Association Européenne pour le Développement du Transport Ferroviaire) et ARDSL (Association Rail Dauphiné Savoie Léman).

Ensuite, les termes de "craintes" et de "sous-exploitation" sont inappropriés. L'ATE est convaincue du succès du futur RER et qui favorisera le report modal et incitera de plus en plus de gens à changer leurs habitudes de mobilité en utilisant les transports publics. Dans cette perspective, notre proposition d'ouvrir le tunnel de Châtelaine au trafic voyageurs s’inscrit dans une seconde étape de développement du RER.

Écrit par : ATE Genève | 19/05/2015

Les commentaires sont fermés.