28/04/2015

Une pétition pour améliorer l'attractivité du futur RER CEVA

Grâce au travail de son groupe de travail Transports publics, l'ATE Genève lance une pétition pour demande l'ouverture du tunnel ferroviaire de Châtelaine au trafic voyageurs. Le but de cette démarche est de renforcer l’attractivité du futur RER franco-valdo-genevois. Pour cela, le futur RER doit être en mesure d’offrir une desserte optimale du territoire genevois afin qu’il soit fréquenté par un nombre maximal de personnes. L'ATE est ses partenaires (Alprail, ARDSL, AEDTF) considèrent que l’ouverture du tunnel de Châtelaine au trafic de voyageurs est la mesure la plus appropriée pour atteindre cet objectif.

Lire la suite

14:28 Publié dans Mobilité, transports publics | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

01/04/2015

Assemblée générale de l'ATE Genève: un comité diversifié et un débat sur le 2e tube au Gothard

Les 5600 membres de la section genevoise de l'ATE étaient conviés hier soir à l'Assemblée générale ordinaire de l'association. Après une adoption unanime de tous les documents présentés, les membres présents ont réélu leur président, Thomas Wenger, ainsi que le comité qui perd un membre, son vice-président, Damien Bonfanti, et en accueille deux nouvelles : Lisa Mazzone et Sue Putallaz. Le nouveau comité se compose donc ainsi: Jean Berthet, Didier Bonny, Grégoire Carasso, Corinne Chao-Blanco, Denis Chiaradonna, Derek Christie, Emilie Flamand-Lew, Lisa Mazzone, Sue Putallaz, Armand Rezzonico, Emilie Roux, Carlo Russi, Hector Salvador, Sylvain Thévoz, Pascal Vuichard, Thomas Wenger.

L'assemblée s'est poursuivie avec un débat contradictoire sur le thème « Faut-il un 2e tube au tunnel du Gothard ? », en présence de la Conseillère nationale Anne Mahrer et du Président d'Autosuisse, François Launaz. Après la récolte des signature pour le référendum contre le 2 tube cet hiver, nous voterons sur le sujet en février prochain. Ce débat a donc permis d'informer et de maintenir le sujet sur le devant de la scène pendant cette période de transition.

 

16:20 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook