15/06/2015

Réponse à la consultation des horaires CFF 2016

Observations de forme :

1) Nous saluons le fait que les TER aient été rajoutés sur le tableau 151, sous le label RE, ce qui est fort appréciable. Nous profitons de cette occasion pour suggérer d'étendre le périmètre de l'AG sur la gare française terminus des trains R suisses.

2) L'ATE déplore que la DGT n'ait pas saisi l'opportunité de rendre cette consultation visible auprès de la population afin de faciliter la participation populaire.

3) LATE déplore que la présentation des nouveaux horaires ne signale pas les modifications effectuées, ce qui complique la consultation.


Sur le fond, l’ATE relève que :

Tableau 150 :

1) Concernant le train régional venant de Lancy-Pont-Rouge, la correspondance n'est plus assurée à Genève avec les InterRegio (IR) en direction de Brigue. Le train de Lancy-Pont-Rouge arrivera à Genève à 28 et à 58 et l'IR partira à 00 et à 30. Le trajet s'allonge aussi pour aller à Nyon, puisqu'il faudra prendre le Regio-Express (RE). Dans l'autre sens, en direction de Lancy-Pont-Rouge, la situation est identique : l'IR de Brigue arrive à 00 et à 30 et le régional part à 30 et à 58.

2) Concernant les trains de nuit : en direction de Coppet, du lundi au jeudi, il n'y a pas de trains entre minuit et 4h17 pour Versoix et 5h02 pour lensemble de la ligne régionale et entre Genève et Lausanne, entre 1h et 4h30. Or, de plus en plus de gens se déplacent de nuit en semaine, en particulier le jeudi soir. Nous proposons donc que les trains de 1h33 et 1h51 de Lausanne pour Genève, ainsi que ceux de 1h17 et 2h17 au départ de Genève, qui circulent dans la nuit du vendredi au samedi et du samedi au dimanche, le fassent également les soirs de semaine ou, au minimum, la nuit du jeudi au vendredi.

3) Concernant la fréquence du dimanche : sur la ligne régionale entre Lancy-Pont-Rouge et Coppet, lATE regrette que la cadence à la demi-heure nait pas été introduite le dimanche, alors que les habitants se rendent de plus en plus à Genève pour leurs activités dominicales et, en labsence dune fréquence appropriée, renoncent à prendre le train.

 

Tableau 151 :

3) Nous déplorons le fait que les trains régionaux assurant la liaison Genève-Bellegarde ne s’arrêtent pas en gare de la Plaine. C'est une gare importante dotée d'un grand P+R qui assure la desserte d'une vaste région s'étendant en Suisse et en France. De plus, une importante usine chimique s'y trouve.

4) Concernant les lignes TPG, il faut veiller à ce que les horaires du matin et du soir en semaine et le week-end, sur la plupart des lignes principales et régionales TPG en particulier comme sur les lignes de campagne, assurent les correspondances avec les derniers trains IC et régionaux. Nous soulignons l’importance d’assurer le respect des cadencements avec les CFF afin d’améliorer l’attractivité de la clientèle et offrir une réel alternative au transport individuel motorisé.

5) L’ATE souligne l’importance, une nouvelle fois, à l’instar de la pratique de la plupart des autres agglomérations suisses comme la ZVV, de fournir un commentaire sur ce qui change ou non sur l’ensemble des lignes TPG ou à tout le moins l’orientation globale avec l’indication des fréquences par ligne pour la semaine et le week-end, à partir du début du service à la fin de service.

6) Si les cadencements sur les horaires du soir sont assurés de la Plaine direction Genève, avec les liaisons vers Nyon, Morges, Lausanne, nous déplorons la perte de connections sur les trains IC vers Lausanne (rallongement du temps global de trajet de 21 minutes entre La Plaine et Lausanne)

 

Enfin, nous profitons de cette consultation pour demander au canton de saisir l’occasion d’instaurer une une procédure de consultation participative à tout le moins pour les communes, les associations traitant de la mobilité sur les modifications du plan directeur des transports collectifs et ainsi que les changements annuels des étapes. Cette procédure aurait l’avantage d’informer la population et de les préparer aux changements d’habitude, en particulier pour les grandes étapes comme celles de 2011 ou celle prévue lors de la mise en exploitation du CEVA.

10:46 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.