15/09/2015

Des signatures contre la baisse de l'offre TPG

Si vous êtes usager/ère des TPG, vous avez probablement constaté une baisse de l’offre des transports publics depuis le début de l’année.

Vous ne vous êtes pas trompés : les réductions de fréquence et autres raccourcissements et fusions de lignes sont régulièrement introduits, et ce dans la plus grande discrétion, avec un déficit d’information aux passagers et à la population.

Ces réductions péjorent vos déplacements avec quelques minutes à attendre de plus à un arrêt ou un changement de ligne supplémentaire. Après plus de dix ans de développement du réseau des TPG, cette baisse de l’offre est extrêmement préoccupante. En réduisant l’attractivité des transports publics, on risque en effet d’encombrer nos routes et d’accroître les problèmes de pollution de notre région.

Pour que les transports publics restent une véritable alternative aux moyens de transport individuels motorisés, l’ATE demande le rétablissement et le développement de l’offre. Pour répondre à ces demandes, l’Etat doit donner aux TPG des moyens financiers suffisants.

Vous aussi, revendiquez une mobilité d’avenir ! Ecrivez en votre nom à Monsieur le Conseiller d'Etat Luc Barthassat. Vous trouverez ci-joint une carte postale pré-affranchie qu’il vous suffit de signer et de glisser dans une boîte aux lettres jaune.

Nous vous remercions de votre mobilisation en faveur des transports publics. Plus nous serons à renvoyer rapidement cette carte, plus elle aura d’impact !

Des cartes supplémentaires peuvent être obtenues auprès de notre secrétariat, à l'arcade rue de Montbrillant 18 le mardi de 9h à 12h ou le jeudi de 13h à 16h, par téléphone ou par email. La carte peut aussi être signée en ligne (lien).

Visuel carte postale TPG.JPG

14:59 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

La situation que vous décrivez, certes réelle et regrettable, n'est que la conséquence du référendum de l'AVIVO dont vous ne parlez pas dans votre billet.

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 17/09/2015

Les commentaires sont fermés.