15/02/2016

Pourquoi les Genevois doivent voter massivement NON au 2e tunnel routier au Gothard ?

A Genève, un comité référendaire constitué de plusieurs partis et de nombreuses associations se mobilise en vue de la votation du 28 février : Initiative des Alpes, ATE, WWF, ProNatura, actif-trafiC, Greenpeace, Réseau objection de croissance ; les syndicats SEV, CGAS ; les partis Les Verts, Socialiste, solidaritéS, Vert'libéral. De nombreux citoyens, en particulier Tessinois et médecins se mobilisent également.

Pourquoi?


1) Parce qu'on ne croit à la « promesse » qu'une fois le 2e tunnel construit, le volume de trafic n'augmentera pas. Pourquoi alors les lobbys routiers feraient si activement campagne pour le Oui ? Tôt ou tard, on aura un déferlement de trafic (surtout des camions) au Gothard, ce qui aura des conséquences dramatiques pour la santé et l'environnement (le Tessin est la région la plus polluée de Suisse) et pour la sécurité (le BPA a montré que 3% de trafic en plus suffirait à annuler le gain de sécurité obtenu grâce au 2e tunnel).

2) Parce que la Suisse romande a souvent été le parent pauvre des investissements en infra-structures, et là encore, on propose de dépenser 3 milliards pour une route dont le trafic moyen est de 17'000 véhicules par jour - l'équivalent à celui de la route de Jussy – et de plus stable depuis 15 ans. C'est dans les agglomérations que les besoins existent en termes d'infrastructures de mobilité et entre autres dans l'arc lémanique qui connaît un des plus fort développement de Suisse.

3) Parce que la Suisse a investi dans la construction d'une ligne ferroviaire performante, qui sera inaugurée cette année, au Gothard précisément, afin d'augmenter le transfert de la route au rail. Construire maintenant un 2e tunnel routier saboterait cet investissement autant que le transfert des marchandises par ferroutage, dont le principe, voté par le peuple, figure dans la Constitution.

Le tunnel doit bien sûr être rénové, mais pas à coup de milliards et avec un 2e tunnel ! Des mesures simples comme le contrôle des camions, la réduction de la vitesse et une glissière centrale de sécurité peuvent être mises en place rapidement. Pendant le gros des travaux, la ligne ferroviaire flambant neuve, assurera le transfert des voyageurs et des marchandises.

17:06 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.