23/03/2017

Assemblée générale: nouvelle présidence, renouvellement du Comité et débat sur l'aéroport

Les quelque 5500 membres de la section genevoise de l’ATE étaient conviés mardi soir à l’Assemblée générale ordinaire de l’association. Après l’adoption unanime de tous les documents présentés, les membres présents ont procédé à l’élection de la présidence et du Comité.

En fonction depuis avril 2011, Thomas Wenger, conformément à nos statuts, quitte la présidence après 3 mandats. C’est Lisa Mazzone, Vice-présidente de notre section depuis 2015, qui lui succède.

Le Comité a également été renouvelé, avec quelques départs et plusieurs nouvelles personnes qui viendront renforcer une équipe riche en compétences : Jean Berthet, Didier Bonny, Léo Bouvier, Derek Christie, Corinne Chao Blanco, Denis Chiaradonna, Christian Hauri, Caroline Marti, Emilie Roux, Carlo Russi, Pascal Sauvain, Sylvain Thévoz, Pascal Vuichard, Thomas Wenger, Christian Zaugg.

Suite à la partie statutaire, a eu lieu un débat sur le thème : « 25 millions de passagers à l'aéroport de Genève : est-ce bien raisonnable ? »

Avec :

Monsieur André Schneider, Directeur général de l'Aéroport international de Genève

Madame Lisa Mazzone, Présidente de la Coordination régionale pour un aéroport de Genève urbain (CARPE), Vice-présidente ATE Genève, Conseillère nationale

Monsieur Jean-François Bouvier, Président de l'Association des intérêts de Vernier Village (AIVV)

et modéré par Monsieur Dejan Nikolic, journaliste au journal Le Temps.

L’ATE se réjouit de la qualité du débat sur un sujet complexe qui sort de l’ombre pour devenir public. Cela a été rendu possible par l’Initiative pour un pilotage démocratique de l’aéroport de Genève, déposée le 15 décembre dernier et portée par une vingtaine d’associations dont l’ATE. Nous suivrons avec attention l’évolution de ce dossier en 2017.

En 2017, nous déploierons également la 2e phase de notre campagne « Vélo électrique ou scooter, vous vous posez la question ? » qui présente de manière ludique les avantages du vélo électrique par rapport au 2-roues motorisé comme alternative à la voiture en ville.

10:42 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.