21/05/2017

Votations du 21 mai – tarifs TPG L'ATE regrette un vote qui va à l’encontre des intérêts des usagers

L’ATE regrette le résultat de la votation de ce jour qui risque d’entraîner de nouvelles baisses de l’offre des transports publics à Genève, alors que celle-ci accuse une réduction de 5% depuis trois ans. Les votants ont exprimé à trois reprises leur souhait de maintenir des tarifs très bas, sans comparaison avec le reste de la Suisse, mais il serait erroné d’en déduire que la population souhaite le démantèlement de l’offre des TPG.

C’est au contraire une preuve de l’attachement de la population à des transports publics de qualité et accessibles à tous, et nous demandons que des budgets soient immédiatement alloués pour reprendre le développement de l’offre, accompagner l’arrivée du CEVA et permettre aux habitants de la région de bénéficier d’alternatives efficaces à la mobilité motorisée.


Ces dernières décennies, le canton de Genève n’a fait que combler une partie de son retard en termes d’infrastructures de transports publics et l’effort doit absolument être poursuivi pour que la population n’étouffe pas encore davantage dans les bouchons routiers et la pollution.

L’ATE regrette que le Conseiller d’Etat en charge de la mobilité ne se soit pas engagé avec la même détermination pour défendre les transports publics qu’il ne l’avait fait pour le projet hors de prix et polluant de traversée routière du lac.

Des études ont montré que le facteur décisif pour opter pour les transports publics est la qualité de la desserte (fréquences, correspondances) et non le prix du billet. La condition sine qua non pour une mobilité supportable et l’amélioration de la qualité de vie dans le canton passe donc par la qualité de l’offre. L’ATE appelle le Grand Conseil à adopter une attitude constructive en attribuant des moyens conséquents aux transports publics.

L’ATE se réjouit par contre du résultat de la votation sur la Stratégie énergétique et veillera à une mise en œuvre rapide et ambitieuse.

15:52 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

Commentaires

Et si, au lieu de regretter une politique dévastatrice, l'ATE se remettait un brin en question, nous pourrions enfin envisager de sortir du tunnel.

Écrit par : Pierre Jenni | 01/06/2017

ET comme d'hab, vous censurez mes commentaires...
Comment vous respecter ?

Écrit par : Pierre Jenni | 03/06/2017

Nous ne censurons rien. Les commentaires ne sont publiés qu'après validation et pour une raison inconnue, les notifications des derniers commentaires sont arrivées dans le dossier "indésirable" des mails.
Nous vous invitons à votre tour à faire preuve d'esprit constructif. Nous n'avons pas tous les mêmes idées et c'est aussi ça la richesse de la démocratie...

Écrit par : ATE Genève | 08/06/2017

Les commentaires sont fermés.