19/01/2017

Le comité genevois NON au FORTA dénonce une propagande qui manipule le débat démocratique

Hier, la Tribune de Genève, ainsi que le 24 Heures ont fait paraître un supplément de 8 pages au sujet de FORTA, objet soumis au verdict populaire le 12 février. Avec la mention « Supplément réalisé en collaboration avec les cantons de Genève et de Vaud » mais aucune indication de son caractère publicitaire, ce supplément est un outil de propagande sur un sujet de votation populaire et pose des questions préoccupantes sur la transparence du débat démocratique et l'indépendance des médias.

 

Lire la suite

15:57 Publié dans Mobilité, politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

25/02/2016

C'est le dernier moment pour aller voter...Non au 2e tunnel au Gothard

Il reste quelques jours pour voter... NON au 2e tunnel routier au Gothard! Si vous n'avez pas renvoyé votre enveloppe (attention au délai, il faut qu'elle arrive samedi midi au plus tard au Service des votations), ne manquez pas de vous rendre au bureau de vote dimanche entre 10h et 12h muni de votre matériel de vote et d'une pièce d'identité. Tout est encore ouvert!

Pourquoi voter NON au 2e tunnel routier au Gothard (l'assainissement se fera en tous les cas)?

- Parce qu'on ne croit pas à la « promesse » qu'une fois le 2e tunnel construit, le volume de trafic n'augmentera pas. C'est alors le nombre de camions qui explosera, autant que les nuisances (bruit, pollution de l'air, accidents).

- Parce que ce sont les camions qui représentent le danger dans un tunnel et qu'avec une augmentation de juste 3% du trafic, le niveau de sécurité avec deux tunnels sera moindre que ce qu'il est actuellement avec un tunnel (source: BPA).

- Parce que la Suisse a inscrit dans la Constitution le recours préférentiel au train pour le transport des marchandises et que le plus long tunnel ferroviaire d'Europe sera inauguré cette année au Gothard. Décider maintenant d'un 2e tunnel routier, c'est saboter cet investissement!

- Parce que 3 milliards c'est trop pour une simple rénovation. Pour améliorer la sécurité (qui est déjà bonne actuellement), il y a d'autres solutions plus rapides à mettre en place et moins coûteuses.

- Parce que l'argent qui est dépensé à un endroit manquera forcément ailleurs et qu'il y a en Suisse romande d'autres priorités que la route du Gothard, avec son trafic moyen de 17'000 véhicules par jour (équivalent de la route de Jussy).

 

Le point de vue des dessinateurs Wazem et Tirabosco:

Image Wasem 3e tunnel.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

dessin Wazem argent.jpg

13:39 Publié dans Mobilité, politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

28/04/2015

Une pétition pour améliorer l'attractivité du futur RER CEVA

Grâce au travail de son groupe de travail Transports publics, l'ATE Genève lance une pétition pour demande l'ouverture du tunnel ferroviaire de Châtelaine au trafic voyageurs. Le but de cette démarche est de renforcer l’attractivité du futur RER franco-valdo-genevois. Pour cela, le futur RER doit être en mesure d’offrir une desserte optimale du territoire genevois afin qu’il soit fréquenté par un nombre maximal de personnes. L'ATE est ses partenaires (Alprail, ARDSL, AEDTF) considèrent que l’ouverture du tunnel de Châtelaine au trafic de voyageurs est la mesure la plus appropriée pour atteindre cet objectif.

Lire la suite

14:28 Publié dans Mobilité, transports publics | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

16/09/2014

De l’amateurisme et de l’irresponsabilité de l’initiative sur la traversée de la Rade

Le 28 septembre les Genevois sont appelés à voter sur l’initiative pour la traversée de la Rade. Il s’agit d’un objet de votation fondamental pour l’avenir de la mobilité – mais aussi pour les finances, l’environnement, la santé publique et le patrimoine de Genève. A la tête du comité pour le NON, l’Association Transport et Environnement (ATE) recommande de voter massivement contre cette initiative. Cela, notamment, en raison des problèmes que le projet va poser pour la mobilité et les finances cantonales.

En termes de mobilité, il est avéré que toute construction de route supplémentaire entraîne une augmentation de la circulation automobile. Ce simple principe est contraire aux fondements de l’ATE qui se bat pour une mobilité respectueuse de l’environnement, soit le développement des transports publics et de la mobilité douce.

De plus, en examinant les arguments techniques avancés par les initiants et le TCS en particulier, on est frappé par leur amateurisme en matière de mobilité. Le projet ne résoudra pas les problèmes d’engorgement automobile en Ville de Genève car la circulation se reportera sur les axes menant aux entrées de la traversée. Il s’ensuivra une augmentation de la charge sur la rue de Lausanne et le quai Gustave-Ador conduisant à une paralysie de ceux-ci.  

En termes de finances, le projet de traversée de la Rade est totalement irresponsable. Dénué d’intérêt national, il ne recevra aucun fonds de la part de la Confédération. Aux Genevois donc de verser le 1,5 milliard nécessaire sa construction. La légèreté des initiants sur cet aspect du problème est choquante car leurs scénarii de financement en partenariat public-privé ne sont ni solides, ni crédibles.

A cela s’ajoute le fait que, en cas d’acceptation de l’initiative, la part des recettes fiscales allouées à la mobilité sera absorbée par la traversée de la Rade aux dépens d’autres priorités d’investissements chers à l’ATE tels que l’extension souterraine de Cornavin, la construction de nouvelles lignes de tram et de pistes cyclables et la mise en service d’un RER genevois empruntant le tunnel de Châtelaine.

 

Le projet de traversée de la Rade n’apporte – objectivement – aucune solution, mais créée des problèmes. Il ne résorbera pas les bouchons, il les aggravera. Il n’enrichira pas Genève, il l’appauvrira. L’amateurisme et l’irresponsabilité des initiants doivent être exposés car c’est tout le Grand Genève  qui pâtira durablement et concrètement de cette initiative. L’ATE appelle les citoyens genevois à faire acte de responsabilité et de clairvoyance en votant NON à cette initiative.  

 

Hector Salvador et Christian Hauri
Co-responsables du groupe Transports Publics de l'ATE-Genève 

26/11/2012

Priorité aux transports publics, une évidence dans les autres villes suisses

La lecture du face-à-face du 20 novembre dernier dans la Tribune de Genève au sujet de la priorité aux transports publics nous a amené à réagir sur plusieurs points.

Lire la suite

17:35 Publié dans Mobilité, politique, transports publics | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tpg, transports, priorité, ate, constitution, vert | |  Facebook

25/09/2012

Le TCS Genève, un partenaire fiable pour la mobilité seulement quand ça l’arrange.

Dans un éditorial du journal du TCS Genève de septembre, son président accuse l’ATE de ne pas être un partenaire fiable dans le processus de concertation sur la mobilité à Genève.

Mais franchement, de qui se moque-t-on ?

Lire la suite

12/06/2012

Les candidat-e-s à l'élection partielle au Conseil d'Etat répondent au questionnaire de l'ATE

En  vue  de  l'élection  partielle  au  Conseil  d'Etat  du  17  juin  prochain,  l'ATE  a  – par  le 
biais  d'un  questionnaire  – consulté  les  candidat-e-s  sur  leurs  positions  en  termes  de 
mobilité  et  d'environnement.

Lire la suite

07/04/2012

Mobilité, l’heure des choix visionnaires a sonné !

Changeons de vision pour une mobilité d’avenir.

Genève vit une période charnière pour le développement de sa mobilité. Nouvelle constitution, projet d’agglomération, plan directeur cantonal, etc. De nombreuses et importantes décisions façonneront les déplacements à l’intérieur de notre agglomération ces prochaines décennies.

Lire la suite

09:21 Publié dans Mobilité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : transport, mobilité, genève, politique, tram, ferroviaire, stationnement, parking, choix, weber, ate, ceva | |  Facebook

26/11/2011

Constituante et mobilité, un pas dans la bonne direction

L'ATE est relativement satisfaite du compromis trouvé par la constituante au sujet de la mobilité.

Dans le cadre de la première lecture de l’avant-projet de Constitution, l’Assemblée constituante genevoise a voté aujourd’hui sur les questions de mobilité. Si l'ATE déplore que la priorité aux transports publics soit abandonnée par rapport à l’avant-projet, elle se dit relativement satisfaite du compromis dans son ensemble qui tient mieux compte des enjeux actuels et futurs de la mobilité à Genève que la constitution actuelle.

Lire la suite

17:44 Publié dans Mobilité | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : ate, transport, constitution, constituante, mobilité, environnement | |  Facebook