23/07/2018

Passerelle du Mont-Blanc, à quand la réalisation ?

Attendu depuis de nombreuses années, la passerelle piétonne du Mont-Blanc va encore se faire désirer. Cette dernière devait être réalisée en amont de l’actuel pont du Mont-Blanc et entièrement dédiée aux piétons. Ils auraient eu un passage sécurisé et agréable, pendant que les anciens trottoirs du Pont seraient transformés en pistes cyclables afin d’offrir une véritable traversée du lac pour la mobilité durable. Un impératif qui se conjugue au conditionnel, tant les écueils sont nombreux depuis la présentation du projet en 2012. Dernier rebondissement en date, une décision du Conseil municipal de la Ville de Genève le 17 mai dernier. La majorité des édiles ont alors opté pour renvoyer pour compléments à la commission des travaux le crédit d’étude dédié à la réalisation de cette passerelle en commission. À croire que les six ans qui se sont écoulés depuis la présentation du projet n’ont pas suffi. Des nouvelles auditions devraient être faites, notamment celle de la CGN, dans la mesure où ladite commission communale avait refusé de les recevoir en premier lieu.

Un imbroglio sans fin que dénonce l’ATE. Il est en effet incompréhensible de voir un des rares projet de mobilité en terres genevoises à faire l’objet d’un consensus politique perdre sans raison du retard de la sorte. Pendant ce temps les difficultés quotidiennes s’accumulent pour les piétons et les cyclistes, qui ne disposent toujours pas de solution viable pour se rendre d’une rive à l’autre, un comble pour une ville traversée par un fleuve. Le temps commence aussi à compter, car cette passerelle est soutenue par la Confédération dans le cadre de son projet d’agglomération 1. Des projets qui, pour bénéficier de ce soutien, doivent être réalisés avant 2025. Une échéance qui se rapproche dangereusement.

L’ATE Genève milite depuis le début pour la réalisation de cette passerelle, elle a d’ailleurs pu faire valoir son point de vue devant la commission des travaux et espère que le dossier enfin complété reviendra rapidement sur la table du Conseil municipal de Genève, histoire que cette lacune de la mobilité lémanique puisse enfin être comblée.

14:58 Publié dans Mobilité, mobilité douce, Piéton | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pont du mont-blanc | |  Facebook